Dégustation au Domaine Claude Buchot

Lundi 15 novembre 2004 à Maynal (Jura)
 

Dégustateurs : MT Grappe, JC Grappe, Maurice Jaillet, Michel Campy, Chantal Guillet, Anne-Marie Counaz, Roland Pauly, Michelle Delavenne.

Présentation du domaine et visite des vignes

Claude Buchot a repris le vignoble en 1975, actuellement il cultive 6 ha à Maynal et Beaufort dont 4 de Chardonnay, 1 de Savagnin, 50 ares en Poulsard et 50 ares en Pinot. Il plante large sur le lieu "Le Bry", les sols sont composés de marnes grises, lie de vin, d'argile et de calcaire.
Il travaille en production naturelle, avec certification Bio Ecocert - Agriculture biologique, désormais il privilégie la biodynamie.

Qu'est ce que la biodynamie ?

La biodynamie part du principe qu'un sol sain, vivant, permettra à la plante de se nourrir correctement et de la rendre résistante aux agressions climatiques et microbiennes.
C'est à l'opposé de la culture industrielle qui veut nourrir directement la plante avec tous les déséquilibres qui en résultent. Ici pas de désherbant ni engrais chimiques (seulement organiques).
On compare la biodynamie à l'homéopathie: compost naturel, écorces de chêne, bouse, silice, camomille, valériane vont enrichir le sol, développer les micro-organismes et les vers qui vont l'aérer.
Le travail est programmé selon le calendrier lunaire qui établit la position des astres et détermine les jours favorables aux différents travaux.
Pas d'engins agricoles pour tasser le terrain, retour du cheval, le raisin est vendangé manuellement.
Pulvérisation d'infusions de prêle, ortie, cuivre, soufre fleur (odium), poudre de roche (mildiou) un peu de bouillie bordelaise aide la vigne à se défendre contre les insectes et maladies. Taille courte, enherbement un rang sur deux, vendanges en vert, ce qui amène des rendements entre 40 et 50 hl/ha.

Dégustation

Poulsard 2003

Année très chaude, le raisin titre 13,2°, un très faible rendement de 25 hl/ha, le vin a subi des pigeages et remontages pendant 3 semaines.
Robe rouge framboise de grande intensité avec des reflets rubis foncés. Le nez n'est pas le nez typique du Poulsard habituel.
Il dégage des arômes fruités et du végétal, des raisins fraîchement pressés avec leurs râfles. Viennent ensuite des odeurs de framboise et de cassis.
L'attaque en bouche est assez souple, un bon développement laissant apparaître des tanins serrés et fins, une bonne présence, un vin chaud et rond avec en rétro des arômes de cassis.

Poulsard 1999

Vin en barrique, non collé non filtré.
Robe rouge cerise assez clair aux reflets tuilés.
Nez de belle intensité, un premier nez de gelée de framboise, puis viennent le sous-bois, la fourrure.
Une bouche ample, dense, des tanins très fins, de beaux arômes de framboise, et une jolie amertume en fin de bouche .

Chardonnay 1999 - Terroir de Bry

Vin non ouillé , vieillissement pendant 30 mois en pièces.
Robe de belle intensité, jaune doré.
Au nez, des parfums de pommes au four, brioche, fruits secs, noisettes, fenouil, menthol autour d' un minéral bien présent.
Une attaque souple, la bouche est suave, bien équilibrée, beaucoup de matière, du gras, un beau volume. Une fin de bouche fraîche, acidulée, un joli vin.

Chardonnay 2000

Vieillissement 30 mois en pièces (pièces bourguignonnes ayant contenu du vin rouge, ce sont les meilleurs pièces surtout pour le vin jaune car le rouge nourrit le bois, par contre le blanc le dessèche, il suffit de faire une fermentation pour dérougir la pièce).
Belle robe dorée, le nez est complexe, riche, le minéral se fond dans la pomme mais reste bien présent.
La bouche est ample et fraîche, en rétro on retrouve le minéral, une légère astringence en fin de bouche . Ce vin représente une belle expression du terroir et conviendrait très bien à l'apéritif ou en accompagnement d'un poisson gras.

Chardonnay 1998

Présenté à l'aveugle, ce vin est difficile à reconnaître, les avis sont partagés entre Chardonnay et Savagnin . Il s'agit en fait d'un Chardonnay vieilli 42 mois en pièce sous voile.
Robe jaune topaze, le nez est minéral et fumé. La bouche est grasse soutenue par une belle acidité sans aucune lourdeur avec en rétro des arômes de coing.
Joli Chardonnay qui a bien tenu parce qu'il a encore beaucoup de matière.

Savagnin 2000

Encore en pièce, non filtré.
Un nez minéral, fruité : pomme cuite, fruits secs
Une belle ampleur en bouche, une acidité tout en finesse avec en rétro de la noix sèche.

Vin Jaune 1995

Jolie robe jaune aux reflets dorés.
Au nez se dégagent des odeurs de fruits secs macérés au marc et du minéral.
L'attaque est franche, la bouche est ample, longue, fine, subtile et bien équilibrée. Une belle longueur, une rétro de belle qualité ou explose maintenant la noix sèche.

Vin de Paille 2000

Composé de 60 % de Chardonnay, 20% de Poulsard et le reste en Pinot.
Robe ambrée, nez de raisins secs, pelure de crayon
Belle bouche où l'acidité soutient bien le moelleux, mêmes arômes qu'au nez, un vin de liqueur de belle qualité.

Conclusion

Dans toute la dégustation nous avons retrouvé le même fil conducteur : finesse, classe, race.
Les cépages se suffisent à eux même, surtout le chardonnay, ici pas besoin d'assemblage.
Les soins prodigués au sol, à la vigne permettent d'obtenir des vins sains, sans résidus indésirables, expressifs du terroir et qui ont une âme.
Un grand merci Claude Buchot pour votre sympathique accueil et toutes nos félicitations pour votre travail.

Marie Thérèse Grappe