Dégustation de vins de pays de Franche Comté

Domaine d'Esprit à Buffard (Doubs) - samedi 18 février 2006
 

"UNE DEGUSTATION QUI INTERPELLE"

Dégustateurs :Maurice Jaillet, Jean Claude Grappe, Gaël Delorme, Catherine Poncet, Roland Pauly, Michel Clerc, Bernard Desvignes, Elisabeth et Claude Rigaud

Marcellin Puget réalise depuis 2000 son rêve : élaborer son propre vin .

Après avoir vendu du vin dans son caveau et son restaurant " Le vin et l'assiette" situé à Besançon, Marcellin Puget décide de tout arrêter et de s'installer comme vigneron dans la région.

Il achète de vieilles vignes, certaines ont de plus de 60 ans, et travaille un peu plus de 2,5 ha  plantés principalement en blanc : Chardonnay, Savagnin et un peu de Trousseau, Pinot et Gamay

 

 Dégustation des vins de pays de Franche-Comté

DEGUSTATION
A la cuverie et à la cave

1 - Chardonnay 2005 (vin tiré de cuve, malo non faite)

Très frais, très fruité sur les agrumes, citron, mangue

2 - Chardonnay 2005 (vin tiré de cuve, malo non faite)

Vinifié à froid, plus riche que le précédent, de la matière, une acidité plus large, une note d'anisé

3 - Rosé 2005 Gamay, Poulsard  (vin tiré de cuve, malo non faite)

Une couleur rose groseille, des arômes de fruits, groseilles, griottes, très flatteur, en bouche de l'acidulé, de la mâche, vin net, sa faible teneur en alcool en fait un vin de soif

4 - Savagnin ouillé 2004 ( en pièce, malo non faite )

Un beau citronné se dégage au nez, la bouche est grasse, belle puissance, belle acidité, des notes de noisette, vanille, un très beau vin

5 - Chardonnay 2004 (vin en pièce, malo non faite)

Nez très riche et complexe, minéral, fruits blancs, pêches, poires.
En bouche attaque nette, l'évolution est élégante, de la puissance, une acidité fine, en finale une pointe salée

6- Chardonnay 2001

Premier nez torréfié, croûte de pain grillé puis épices douces, cannelle, réglisse, minéral, pierre à fusil, belle amertume en fin de bouche

7- Chardonnay 2002

Le nez ressemble au précédent mais le côté tourbe, fumé est plus prononcé
Attaque fraîche, belle ampleur, une acidité bien présente, ( pointe de volatile) en rétro du minéral et fumé, belle vivacité

8- Blanc 2004 ( vin élevé en cuve )

Nez sur les fruits à chair blanche et mangue, abricot, du minéral et note de vanille
Attaque douce, grasse, l'acidité se développe ensuite, beurré complexe, noisette, une belle longueur aromatique sur les agrumes, citron jaune ( pas de malo, bloqué)

9- Rosé 2004

Robe et nez groseille, léger réduit et perlant en bouche, attaque fraîche, acidulé, en fin de bouche des accents de beurre, minéral

10- Trousseau 2005

Couleur très intense rouge pourpre aux reflets noirs.
Nez de raisins, cerises noires, attaque un peu astringente, pellicule de raisin, vin charpenté, bel équilibre acidité/moelleux, tanins serrés. Un vin très prometteur pour ceux qui auront le privilège de pouvoir en acheter

11- Trousseau 2002

Nez intense, fruits noirs, cassis, mûres, sureau, fraises cuites
Attaque ample, beau volume, belle structure, bel équilibre, des tanins fins et denses, belle astringence, fin de bouche longue et agréable

12- Trousseau 2003

Le nez ressemble au précédent mais encore plus mûr plus torréfié
Attaque douce, presque moelleuse, bouche ample, fondue, belle structure, des tanins très fins. Une fin de bouche puissante, longue sur le cacao et la confiture de mûres, vin à tartiner.

13- Marcevin

Attaque moelleuse, bel équilibre, très fondu, fin de bouche élégante

14- Maréchal Foch

Anecdotique, vin élaboré avec le cépage hybride  maréchal Foch, produit par un ami de Marcellin
Fruité, sureau, myrtille, vin assez aigrelet mais d'une bonne persistance.

CONCLUSION

Nous avons rencontré un homme passionné qui interpelle par sa présence et la particularité de ses vins .
Il ne recherche pas la rentabilité, mais élabore des vins qui ont une âme, l'esprit mais pas les prix.
L'A.O.C. Côtes du Jura se situant à 10 km ne lui manque pas, il a su se démarquer et refuse de tuer la biodiversité.
Pas possible d'acheter du vin rouge, la production est épuisée, il reste à vendre quelques bouteilles de blancs .
Pour notre coup de coeur Savagnin ouillé, il faudra attendre mai-juin, le vin étant encore en pièce. Il est pratiquement tout réservé et réglé, que se soit Chardonnay ou Savagnin c'est au même tarif
Maurice s'inquiète sur le vin qu'il a réservé " Pourvu que Marcellin ne plonge pas trop souvent sa pipette dans la pièce pour le faire déguster ! "

Un grand merci pour ce grand moment passé dans cette ambiance généreuse et pleine d'esprit

                                                                                Marie Thérèse GRAPPE