Dégustation au Domaine Ligier

Lundi 6 novembre 2006, à Arbois (Jura)

 

Dégustateurs : Jean-Claude Grappe, Michel Campy, Jean Claude Morel ,Georges Trimaille, Michelle Favier, Catherine Poncet, Bernard Desvignes, Claude Rigaud, Edith Rigaud, Arnaud Clerget. 

 

Présentation
Le domaine a été crée avec 70 ares de vignes en 1986 à Mont sous Vaudrey par Jean Pierre Ligier. Aujourd'hui l'exploitation compte 10 ha
répartis dans le vignoble dans le secteur d'Arbois, Montigny, Buvilly et Villette.
Afin de se rapprocher des vignes et de travailler dans des conditions plus fonctionnelles, un nouveau bâtiment a été construit à Arbois.
Le travail est effectué uniquement par la famille, Jean Pierre, son épouse et les 2 fils. Hervé en cave et Stéphane pour la viticulture
Pour la récolte manuelle, ils emploient habituellement une vingtaine de vendangeurs.
70% des vins sont vendus dans les nombreux salons auxquels y participent ( 25/an) , chez les cavistes, restaurateurs, le reste par connaissance et clientèle de passage.



 JP. Ligier

Visite des locaux

Hall d'accueil
Un beau panneau représentant la coupe d'un sol est commentée par Michel Campy notre spécialiste en géologie

La cuverie
Elle est équipée de 8 cuves carrées inox et 10 cuves en fibre de verre, les raisins des différentes parcelles sont vinifiées séparément  en 25 à 28 cuvées, ensuite  elles sont assemblées, une quinzaine sont en vente. Cette salle est maintenue à 18°C ce qui permet de bien démarrer les fermentations, actuellement le 2006 est en pleine malolactique

Cave vieillissement réservée au Vin Jaune et Savagnin
A l'étage, dans ce local bien ventilé règne 50 à 70 % d'hygrométrie,  les vins sont élevés dans des pièces et quelques fûts de 500l . Ici vieillissent cinq années de récolte. Toutes les pièces sont disposées sur le sol ( pas d'empilage) . Depuis le début toutes ont bien pris le voile malgré un local neuf non ensemencé.
A la question garder vous les lies pour redémarrer un autre vin JP Ligier indique que tous les tonneaux après utilisation sont nettoyés, mis à l'envers puis avant utilisation ils sont passés à la vapeur à 180°C pendant 2h.

Le local réception des vendanges-pressage
Actuellement, il est occupé par une embouteilleuse mobile, achetée en commun avec 3 autres viticulteurs.

Le local stockage
Les bouteilles sont stockées dans des casiers métalliques

Local étiquetage expédition

Dégustation

1- Crémant 2004 Blanc de blanc
Robe brillante, jaune pâle, les bulles sont fines. Le nez est fruité à dominante agrumes.
Vin frais parfait à l'apéritif

2- Crémant 2004 Rosé
Composé de 1/2 Trousseau et 1/2 Pinot noir en macération une nuit. Belle robe pelure d'oignon. Le nez est plus vinique, les fruits rouges. La bouche est souple, ample, il est recommandé pour accompagner un buffet.
La vente du crémant rosé progresse : 1 bouteille de rosé pour 2 bouteilles de blancs.

3- Perle de Rosé 2005
Composé des  3 cépages rouges, pour la coloration le jus est saigné  entre 36 et 48h maxi ce qui lui donne une belle robe rose ancienne. Au nez se dégagent des arômes de : groseille, fraise, pêche de vigne. La bouche est fraîche et vineuse, fine amertume en fin de bouche.

4- Poulsard 2004
Récolté en Spois ou Vauxy
Belle robe corail, au nez des notes de petits fruits rouges, d'épices et de gibier
L'attaque en bouche est fraîche, bon développement agréable, la finale est tout en finesse.

5- Poulsard 1998
Robe de couleur rouge brique avec des reflets noirs. Au nez se dégagent des arômes d'épices, de fruits confiturés. L'attaque en bouche est souple, les tanins sont fondus, de  la fraîcheur encore pour ce millésime non commercialisé

6- Trousseau 2004
Les Chassagnes vignes adossées à la commune de Buvilly, marnes rouges.
Robe rouge tuilé, le nez est déjà évolué, complexe, giboyeux et épicé
L'attaque en bouche est fraîche, les tanins assez fins, bouche équilibrée, en rétro des arômes de poivre et fraises écrasées.

7- Trousseau 2005
En Curon. Robe rouge grenat aux reflets pourpres. Au nez des notes de cassis, mûres. La bouche est complexe, les tanins présents et soyeux.
Belle amertume, belle longueur.

8- Trousseau 2004
En Curon et Spois
Robe intense rouge grenat aux reflets noirs. Le nez est giboyeux et épicé. L'attaque fraîche, les tanins un peu asséchants.

9- Trousseau 2003
Robe grenat aux reflets noirs. Au premier nez un léger réduit qui part à l'agitation et laisse la place à des arômes de fruits noirs surmuris. Attaque souple en bouche, vin souple manquant d'acidité, fréquent en 2003 Stock épuisé.

10- Trousseau 1995
Le nez est complexe, la bouche pleine, tout est fondu, arômes tertiaires de cuir.
Pour notre plaisir non à la vente.

11- Chardonnay 2004 Côtes du Jura
Depuis 1986 tous les vins de Chardonnay sont ouillés
Elevé 12 mois en fûts de chêne. Nez fruité, brioché, vanillé. La bouche est fraîche, vin plaisant .

12- Chardonnay 2005 vieilles vignes. Elevé 18 mois en fûts de chêne
Lieu dit : Mont de Don et Curoulet.
Un nez brioché, vanillé, fruits secs noisettes. Belle ampleur en bouche, du gras, belle complexité. Un grand vin .

13- Chardonnay 2003 vieilles vignes
Nez de fruits exotiques confits : ananas, kumquats. La bouche est souple presque moelleuse, des notes de brioché.

14- Chardonnay 1998
Nez complexe et fondu, des arômes de cire et de miel dominent. La bouche est grasse, ample, en rétro des pommes compotées. Belle finale.

15- Chardonnay 1990
Belle robe jaune doré. Un nez de bonne intensité qui rappelle les tranches de pain grillé tartinées de beurre et de miel... La bouche est souple, du volume et un boisé fin et fondu. Un très grand vin qui ferait pâlir un Meursault.

16- Cuvée des Poètes 2003 Savagnin ouillé
Au nez un boisé fin car élevé en fut de 500l, également des notes de minéral.
La bouche est souple et garde une fine acidité.

17- Le même en 1996
Un nez très curieux, aux arômes de vin de paille, pâte de coing mais surtout de truffes. Avec le temps, la  bouche n'est plus équilibrée et part sur l'acidité.

18- Mille et une nuits 2002
Assemblage de 70% de Savagnin et 30% de Chardonnay vieilli sous voile pendant 3 ans donc mille et une nuits en fûts de chêne
Nez de noix verte et fruits secs, de la pomme cuite et du minéral.
L'attaque en bouche est fraîche, belle acidité, de la matière et complexité.

19- Savagnin 2002
Nez fin et puissant de noix sèches et de minéral. L'attaque en bouche est nette, cépage facile à appréhender et d'une belle délicatesse

20- Savagnin 1994
Robe d'un beau jaune doré. Le nez rappelle les tartelettes aux noix caramélisées
La bouche est souple, un joli vin pour une année pluvieuse donc difficile.

21- Vin Jaune 1999
Nez très puissant de noix sèches, sous-bois, champignons. La bouche est également puissante, ample et d'une grande complexité. La longueur en bouche est remarquable et de belle qualité.

22- Vin de paille 2002
A base de Savagnin et un peu de Chardonnay et Poulsard
Nez de fruits confits, coing. Belle acidité en bouche, bel équilibre, une finale très fondue : grandiose

23- Macvin
Au nez et en bouche : de délicieux raisins macérés à l'eau de vie.
Un ensemble liquoreux  qui termine en beauté notre dégustation

Conclusion :

"Un vigneron indépendant qui vous raconte son vinne vous saoule  jamais".

Ceci conviendra très bien à cette séance en effet Jean Pierre Ligier nous a réservé un accueil privilégié de part la qualité et la profusion de cette dégustation.
A travers les vins, on s'est imprégné du travail passionné de toute une famille vigneronne .
Une passion qu'il n'hésite pas à partager en toute convivialité. Un grand merci .
Merci à l'instigateur JC Morel présent malgré un deuil familial, toute notre amitié à Monique.

Marie Thérèse GRAPPE