Dégustation de Côtes du Jura


 
DOMAINE Didier GRAPPE A SAINT LOTHAIN
VISITE ET DEGUSTATION DU 20 JANVIER 2007 
 

Dégustateurs : JC Grappe, M Jaillet, G Delorme, M Campy, G Trimaille, M Favier, C Poncet, JM Gros, B Desvignes, JJ Pelaudeix, F Devaujany, A Clerget, C Rigaud, E Rigaud, et de nombreux invités.

 

LE VIGNERON

Il habite avec sa famille dans le joli village de Saint Lothain situé au cœur du vignoble jurassien à 2 mn de la sortie d'autoroute de Bersaillin. Les vignes sont situées au village, le sol est composé de marnes grises et rouges favorable aux différents cépages jurassiens. Pour l'accueil des clients, un caveau est ouvert 7/7 jours. 

En 2000 il étudie la viticulture et l'oenologie au Lycée viticole de Beaune. 
La vigne est pour lui un choix réfléchi, une seconde nature. Il travaille seul ses 3 ha de vignes conduit les fermentations, l'élevage de ses vins ainsi que la mise en bouteilles et la commercialisation  
En cours de reconversion en Agriculture Biologique. Pas de désherbant ni produit de synthèse, les traitements  si nécessaire, sont effectués avec des extraits fermentés de plantes dont les actions aident la vigne à se défendre naturellement.
Les vendanges se font manuellement, les grappes entières non triturées arrivent au chai. En cave la tradition est respectée, les vins ne sont pas levurés, ils gardent toute leur matière et leur fruité.

VISITE DES VIGNES

Sous la conduite de Michel Campy géologue, la visite a commencé près de l'église en Novelin. Une formidable leçon de terroir expliquant la formation du vignoble jurassien a captivé la quarantaine de participants
C'est le plus beau terroir de Saint Lothain par son exposition au sud et la qualité de son sol . Sur cette épine calcaire recouverte de marnes grises et d'éboulis, le Trousseau cépage tardif mûrit parfaitement bien, le Savagnin se plaît également sur les marnes grises son terroir privilégié.
Ensuite le groupe s'est déplacé à la sortie du village pour voir la vigne située aux champs rouges . Le sol est composé d'argiles, de marnes rouges et à quarante cm de profondeur on retrouve les marnes grises feuilletées.
Tous les cépages se plaisent en ce lieu, les vignes sont âgées d'une trentaine d'années et de nouvelles plantations ont été effectuées à l'automne 2006.

Après 3 heures de visite du vignoble, le groupe s'est rendu au caveau pour procéder aux travaux pratiques c'est à dire la dégustation des vins du domaine classés en A.O.C. Côtes du Jura

DEGUSTATION

1- Trousseau 2006

Petite production de 11 hl, macération des baies pendant 12 jours, et pressage vertical, doux .
Ce vin est encore en cuve, la fermentation malolactique est effectuée, il sera mis en bouteille et en vente à la fin de l'été prochain
Robe violine aux reflets rouge framboise
Premier nez lacté par la fin de malo. Nez franc caractéristique du Trousseau, fraise écrasée, cerise, framboise, épices, poivre
Attaque souple en bouche, du gras, belle amplitude, charpenté, une pointe d'amertume en fin de bouche, on retrouve les notes poivrées

2- Insouciantes 2005

Poulsard 90% le reste en Trousseau, vin de cuve
Robe claire rouge groseille aux reflets saumonés
Nez franc bien défini, fin, net, on ressent principalement la groseille et les petits fruits rouges, une pointe d'aneth
Attaque fraîche en bouche, belle charpente et volume . Les tannins sont très serrés et très fins, on retrouve les petits fruits rouges, épices douces.
Légère astringence en fin de bouche.
C'est un vin très agréable et d'approche aisée

3- Insouciantes 2003

La vente est épuisée, dégustation pour le plaisir. Raisins égrappés à la main, baies entières
La robe est plus soutenue, d'un rouge rubis
Surprenant au nez, explose le bourgeon de cassis, la framboise sauvage, un peu de végétal, buis
Attaque souple, généreuse, ronde, très aromatique. Tannins un peu asséchants, en fin de bouche on retrouve le cassis et son bourgeon végétal

4- Chardonnay 2005

Elevé en cuve, vente épuisée
Robe jaune pâle, brillante, reflets argentés
Premier nez floral, tilleul, acacia, puis sur le fruit pêche blanche . Nez franc
Attaque fraîche, présence gazeuse demande à être carafé, ample, du volume, l'acidité est bien enrobée par le gras, bel équilibre. Des notes anisées en rétro

5- Chardonnay 2005

Elevé sur lies en pièces pendant 10 mois, non ouillé
Robe jaune paille, reflets dorés
Nez très complexe, beurré, vanillé, miellé, pêche blanche, des notes de citron vert, iris et minéral
La bouche est fraîche, franche, se développe une belle acidité bien enrobée par le gras, belle harmonie, en finale fraîcheur, des notes citronnées et anisées

6- Chardonnay 2002

Vente épuisée
Vin fermenté en pièces et élevé sur lies
Nez tilleul, miel, amandes, brioché
L'attaque est souple, beaucoup de matière, du gras, une finale briochée et amande amère

7- Savagnin ouillé 2003

Robe jaune pâle, brillante, nette
Un nez très riche, complexe. D'abord on note les agrumes, citron vert, pamplemousse puis le brioché, toasté, les fruits secs frais comme l'amande amère et même la feuille de noyer et noix fraîche.
En bouche une attaque fraîche, une belle finesse, un vin qui a des épaules pour bien supporter l'acidité présente .
La bouche est ronde, du volume, beau gras, chaleureux , en rétro du lacté, brioché, de la vanille, du citronné et minéral . La fin de bouche est assez longue.
C'est élégant, c'est la classe dira notre grand maître.

CONCLUSION

Dans cette dégustation on peut voir l'évolution du vigneron à travers ses vins .
On note sa recherche de l'expression à travers le terroir, le cépage et le millésime
Cela se retrouve dans ses vins qui sont des produits naturels, nets, aucun millésime ne se ressemble et plusieurs clients ont comparé sa production aux vins d'autrefois sans artifice ni manipulation

Je citerai Nicolas Joly du domaine de la Coulée de Serrant " Soit on est en permanence interventionniste; dans ce cas le cellier prend un peu l'apparence d'une usine. Soit on est juste à l'écoute de ce qui se passe et les actes que l'on fait sont alors très mesurés et très peu nombreux. Dans ce cas c'est qu'une maternité "

L'assemblée n'a pas manqué d'encourager le jeune vigneron à poursuivre dans la voix qu'il a choisie. Un grand merci pour cette belle journée.

 

La Présidente de l'AODJ