Dégustation d'Arbois


 
DOMAINE OPUS VINUM (JURA)
VISITE ET DEGUSTATION DU 12 JANVIER 2008 
 

 Dégustateurs : Jean Claude Grappe, Jean Jacques Pelaudeix, André et Michelle Rousset, Philippe et Andréa Gensheimer, Bernard Desvignes et un ami

L'exploitation EARL de l' ABCD  est le nom formé par les initiales d'Alice Bouvot et Charles Dagant  Leur caveau est situé dans leur maison d'un vieux quartier arboisien. Cette maison (auparavant la maison d'un potier) a été acquise par le jeune couple en septembre 2005 juste à temps pour recevoir les premières vendanges.

Actuellement, ils exploitent environ 5 ha , une partie est louée dont 1 ha certifié en Bio ( Vignes de G. Villet) et 4 ha en reconversion. La majorité des parcelles est plantée en cépages rouges, les rendements sont d'environ 30hl/ha.
L'amendement des sols se fait avec de la corne ou du gouaneau, les traitements sont à base de soufre, cuivre, ortie et osier. Les vins sont vinifiés par parcelles, ils ne sont ni collés, ni filtrés. Une attention particulière est portée sur le travail en cave, pour les blancs élevage sur lies, pigeage, bâtonnage, ouillage et pour les rouges extraction de la couleur, des tanins, concentration par saignée ( le jus saigné sert à l'élaboration d'un vin de liqueur rouge.
Ils pratiquent seulement 2 soutirages et gardent un peu de gaz qui protège le vin.
Passionnés de musique classique, ils ont baptisé toutes les cuvées des noms des personnages des opéras de Mozart.

PRESENTATION 

1-  Dion Giovanni Pinot noir 2005
Belle robe rubis aux reflets noirs
Nez aux arômes de petits fruits noirs : cassis, cerise, un peu de réduit
Bouche : attaque fraîche, du fruité, vin acidulé et frais

 2- Fiordiligi Poulsard Bio 2006
Ce vin a subi une saignée afin de le concentrer et de donner une belle robe rouge framboise
Au nez se développent des arômes de petits fruits rouges, rose ancienne et renarde un peu
En bouche l'attaque est fraîche, une bonne structure, finale sur des tanins un peu asséchants

 3- Dorabella Poulsard vieilles vignes 2006
Rendement très faible de 10 ha/hl, cette vigne sera arrachée pour être replantée
Robe rubis aux reflets framboise, le nez est fruité très fondu, beau développement en bouche, de la rondeur, bel équilibre, finale sur la rose ancienne.

 4- Zerlina  Rouge 2006 (Pinot 40%-Trousseau 60%)
Parcelle située en Curon, 8% de saignée, 3 semaines de macération, élevé en fût de 4 hl
Robe rouge cassis aux reflets noirs
Nez puissant, cerises noires, poivre, fumé, boisé
Attaque franche en bouche, de la matière, le Pinot dominant le Trousseau, les tanins denses et enrobés donnent une belle astringence

 5- Commandatore Trousseau 2006
Parcelles des Corvées rendement 30hl/ha
Belle robe rouge rubis, framboise
Au nez explose le poivre et les épices, puis les fruits noirs
Bouche ronde, veloutée bien équilibrée. Les tanins sont bien fondus, bonne persistance en bouche. Très joli vin

 6- Pamina Chardonnay 2006
Parcelle : la Mailloche en bio, après un bon débourbage, le moût est fermenté en fût neuf puis laissé sur lies jusqu'à la mise en bouteilles, vin ouillé et bâtonné
Nez expressif dominante florale, fruits exotiques, vanille, pierre à fusil
Attaque franche en bouche, du gras, belle harmonie, vin équilibré, finale sur le fruit

 7- Tamino Chardonnay 2006 sous voile
Nez aux notes de pommes compotées
Attaque souple, du gras, bonne ampleur, finale fraîche

 8- Almaviva Savagnin ouillé 2006
Parcelle : Les nouvelles route de Mesnay, vin bâtonné, ouillé, fermenté en fût
Nez aux arômes de citron puis très minéral
Attaque franche en bouche, c'est net, franc. Bonne ampleur, vin acidulé avec une belle aromatique

9- Selim Bassa Macvin rouge Btle de 50 cl
Vin de liqueur car le Marc n'a qu'un an de tonneau, le jus issu de saignée est bien rouge car il a été très travaillé, laissé en macération mais sans fermentation (dominante Poulsard, un peu de Pinot et Trousseau)
Pour certains cela rappelle les anciens macvins non réduits, c'est presque croquer des grains de Poulsard macérés au Marc

CONCLUSION

Lors de cette séance, nous avons découvert un jeune couple passionné du travail en cave
Tout au long de la dégustation, on retrouve le fil conducteur : « il faut travailler les vins pour un maximum d’extraction » afin de réaliser des vins rouges du Jura qui puissent rivaliser avec les vins rouges d'autres régions.
Nous avons apprécié vos vins, votre dégustation bien argumentée, et votre accueil très sympathique.
Bonne continuation 

 

Marie Thérèse Grappe