ÉTUDE COMPARATIVE DU CÉPAGE PINOT NOIR

22 juin 2007 à Poligny (Jura)
 



 

 

Dégustateurs : G. Delorme, G. Trimaille, M. Favier, A. Bouchard, M. Bouchard, B. Bonnot, F. Devaujany, Marco et Jacqueline Calestani, R. Pauly, JM Gros, 
C Poncet,  A. Rousset, M. Rousset

Cépage Pinot noir

Cépage rouge le plus noble, le Pinot noir a fait la réputation de la Bourgogne, son terroir originel, il s'est répandu dans les régions limitrophes Champagne, Alsace et Jura puis dans d'autres régions et pays du monde entier mais se livre difficilement comme s'il voulait se venger de s'être laisser expatrier.
Le nom Pinot vient-il du latin Pinus
Pin ou du grec Pineau pinein  boire ?
En Bourgogne on le nommait autrefois Pineau noir, Noirien, dans le Jura Maurillon en raison de sa couleur noire, Pineau, Noirin, petit Noirin pour ses petits grains, Savagnin, Salvagnin noir pour profiter de l'analogie avec la star des cépages jurassiens.
D'après Rouget, on le trouve mentionné en Franche Comté en 1385, il est classé second en 1732 par le parlement de Besancon sur la liste des bons plants mais ce" raisin des mouches" est critiqué en raison de sa précocité ce qui l'expose dans les années chaudes à être la proie des mouches et des guêpes.
Malgré une sensibilité aux gelées, il résiste assez bien au hivers rigoureux et se plaît bien dans les régions septentrionales où il donne les vins les plus fins.  

DEGUSTATION

1- Blanc de noir 2005  J. Angelrath Le Landeron Canton de Neuchâtel Suisse

Robe : or pâle, reflets argentés légèrement cuivrés
Nez : ouvert, agréable, assez simple, poire, pêche blanche, pamplemousse
Bouche : attaque souple, alcooleux, pierre à fusil, fruits à chair blanche, fin de bouche chaleureuse, un peu perlant. 
Se dégagent en rétro des notes de cassis et une pointe de poivre.

2- Oeil de Perdrix 2006 Château d'Auvernier Canton de Neuchâtel Suisse

Robe : de faible intensité de couleur saumon aux reflets cuivrés
Nez ouvert, aux arômes de groseille, agrumes, pêche jaune et une pointe de fruits exotiques
Bouche : Attaque fraîche, légèrement perlant, beau gras, les notes d'agrumes sont toujours présentes.
Fin de bouche un peu verte, assez courte avec une pointe d'amertume rappelant le pamplemousse

3- Bourgogne 2005 Paul Reitz négociant-éleveur à Corgoloin  (4.50 euros)

Robe de grande intensité de couleur rouge rubis aux reflets rouge sang
Nez discret, épicé, fruits rouges
Bouche : attaque souple, épicé, tanins denses secs et herbacés. La fin de bouche est astringente, très courte

4- Côtes du Jura 2005 Domaine de Savagny Crançot  ( 6.80 euros)

Robe : rouge aux reflets noirs. 
Nez ouvert, griotte, framboise très mûre
Bouche : attaque fraîche, les tanins denses légèrement astringents montent en intensité
On trouve des notes d'épices et d' herbe coupée, la fin de bouche est verte, fuyante et astringente en désaccord avec le nez " très mûr".

5- Pinot d'Alsace 2003  Domaine Mann à Eguisheim  (7.70 euros)

Robe de grande intensité, rubis aux reflets sang noir
Nez suffisant, torréfié, épices douces, fraise écrasée
Bouche : attaque souple, bonne structure, des tanins un peu secs, boisés mais présents
Se dégagent des arômes de torréfié, chocolat, moka et de poivre.
Une fin de bouche poivrée, belle longueur en bouche, vin harmonieux assez viril

6-Pinot d'Alsace 2003 (vieillit en fûts de chêne)        Domaine Mann à Eguisheim  (13.40 euros)    

Robe très intense, grenat aux reflets noirs
Nez intense sur le brûlé, suif, réglisse
Bouche : attaque souple, très forte concentration de tanins, fin de bouche boisée, définition parfaite d'un jus de planche

7- Pinot noir 2003 Domaine de Montmollin Auvernier Canton de Neuchâtel CH

Robe rouge rubis de belle intensité
Nez intense, réglisse, épices, torréfié et un note d'acide acétique
Bouche : attaque souple, chaleureux voir brûlant, aromatiquement passé, boisé très présent, fin de bouche poivrée

8- Arbois 2003         Médaille d'argent Paris  Domaine Martin Faudot  (12 euros)

Robe rouge rubis de belle intensité
Premier nez animal, sueur de cheval, sous-bois, champignon
Bouche : attaque souple, bouche déséquilibrée très astringente 
Jean Mary n'a pas reconnu ce vin !!!

9- Pinot noir 2004 Denis Mercier vigneron à Sierre région du Valais CH

Robe pourpre aux reflets sang de grande intensité 
Beau nez intense aux notes de cassis, mûres, épices, beurre, chocolat
Bouche : attaque douce presque moelleuse, bon équilibre, des tanins denses et fins
Une finale assez longue on retrouve les épices et griotte, un très beau vin notre coup de coeur

10- VDQS Vin de Moselle  2003  Domaine Pascal Oury-Schreiber à Marieulles-Vezon  Méd. d'Or à Paris

Robe très intense grenat aux reflets noirs
Nez très intense aux notes de réglisse, chocolat, griotte 
Bouche : attaque moelleuse, vin chaleureux, on retrouve les mêmes arômes qu'au nez
Grosse densité de tanins un peu secs ( tanins oenologiques), fin de bouche sur le chocolat. Une agréable surprise  

11- VDQS Moselle 2000 Château de Vaux

Robe tuilée, nez fatigué, champignon, liégeux, moisi . Vin en déclin

CONCLUSION

Cette séance a permis de comparer les dix vins issus du cépage pinot noir dans toutes les formes : blanc, rosé, rouge, A.O.C. de différentes régions françaises, VDQS, médaillés ou non, vins étrangers de nos amis Suisses. 
Si j'ai exclu les grands crus de Bourgogne c'était pour rester uniquement sur le cépage comparativement aux autres vins dégustés. 
Certains pinotaient plus que d'autres, mais dans l'ensemble le pinot dégage des notes fruitées, épicées, torréfiées. Des vins charnus, aux tanins présents mais assez souples des vins qui appellent les mets .
Pour cela nous avons terminé cette séance avec un mâchon fort apprécié : 
pâté de tête élaboré par moi même, comté et gâteaux aux pommes  

   

Gaël Delorme secrétaire technique
Marie Thérèse GRAPPE
membre des Sommeliers d'Europe