DECOUVERTE DES CÔTES DU VENTOUX

CREPS de Doucier le 13 août 2007


Organisateur
: Patrick Breton 
Animateur : Maurice Jaillet
Dégustateurs : MT Grappe, JC Grappe, Colette Jaillet, R Pauly, André Bouchard, Monique Bouchard, Georges Trimaille, Michelle Favier, Yves Moine, Brigitte Bonnot, JM Gros, JC Morel, Monique Morel, Michel Campy, Mrs et Mme Colin. 

PRESENTATION
Cette appellation se situe au pied du "géant de Provence", la plus haute montagne isolée de France avec ses 1912 m. Au sommet le visiteur fait connaissance avec le mistral ("le maître"), le 15 février 1967 fut enregistré le vent le plus fort sur le sol français : 320 km/h. Cette A.O.C. côtoie les Gigondas-Vacqueras-Beaumes de Venise ainsi que l'A.O.C. Côtes du Lubéron

Le syndicat des vignerons du cru est constitué en 1933, en 1951 les Côtes du Ventoux accédaient à la catégorie VDQS, finalement l'A.O.C. fut obtenue par décret du 27 juillet 1973. Sa superficie est d'environ 6000 ha, 80% de rouge, 15% de rosé, 5% de blanc. On compte 18 caves coopératives et 57 caves particulières.
Donc des vins blancs, rosés ou rouges, les vins rouges dominent la production. Le potentiel de garde est d'autant plus important que la proportion de Syrah et de Mouvèdre est grande.

Les cépages blancs : Clairette, Grenache blanc, Roussanne, Bourboulenc
Les cépages rouges : Grenache, Cinsault, Syrah, Mourvèdre, Carignan

Caractère des cépages rouges
Cinsaut : Il donne des vins de belle couleur, alcooliques, non dénués de moelleux, au parfum agréable de fruits secs ( amande, noisette)

Grenache : Il donne les meilleurs vins dans les sols maigres et caillouteux comme le Banyuls ou Châteauneuf du Pape, ils sont très alcooliques (14% volume) ils vieillissent parfois vite et s'oxydent en donnant le goût de rancio ( VDN).
Pour de bons vins de garde il faut un assemblage avec Syrah et Mourvèdre

Mourvèdre : donne des vins très alcooliques colorés et riches en tanins, rude au début, il demande plusieurs années de garde pour s'assouplir. Ses arômes sont opulents et sa charpente solide

Syrah : les vins sont très colorés ( 2 fois la couleur du Cinsaut) et riches en tanins avec un agréable parfum de violette

Carignan : vin bien coloré, charpenté, un peu astringent avec un peu d'amertume ce qui explique que ce cépage ne peut dépasser 30% dans les appellations méridionales

DEGUSTATION
Chaque vin est dégusté d'abord en silence, puis commenté par un dégustateur et complété par l'ensemble des participants.
En final, le maître compare nos commentaires avec ceux élaborés par les vignerons. Dans l'ensemble la comparaison est semblable sauf pour un vin déjà bien évolué.

1- Dom Balaquère 2004 (5,45 euros)
80% Syrah + 20% Grenache, sol argilo-calcaire légèrement sablonneux, la vinification est séparée, l'assemblage est fait après la fermentation malo-lactique. Contrôle des températures (25 à 30°), égrappage total, élevage en cuve 12 mois
Robe rouge grenat aux reflets noirs violacés
Nez aux arômes de petits fruits noirs, violette et torréfié
Bouche : attaque franche, charpenté, assez rond, des tanins fins mais un peu asséchants. Mêmes arômes en bouche et fine amertume en finale

2- Carte Noire 2003 ( 7,84 euros)
50% Syrah + 50% Grenache, élevé pendant 12 mois en barrique
Robe grenat foncé aux reflets noirs
Nez fruits noirs, pruneaux, un boisé fin, du torréfié, cacao et des parfums de garrigue
Bouche : attaque franche, beaucoup de matière, charpenté, alcooleux, les tanins sont présents et astringents. Légère amertume en fin de bouche, on retrouve les notes cacaotées

3- Château Crillon 2001 (5,50 euros)
Terroir argilo-calcaire entre 180 et 360 m d'altitude, composé de 40% Syrah + 60% Grenache, cuve
Robe rouge grenat clair aux reflets orangés
Nez : fruits noirs, torréfié, épices
Bouche : souple, cependant ce vin est déjà trop évolué et aurait déjà du être bu

4- Altitude 500 2003 (5,84 euros)
25% Syrah + 75% Grenache, sol caillouteux, élevé en cuve
Robe grenat framboise
Nez : fruits noirs, pruneaux, épices, garrigue
Bouche : bonne intensité, de la matière, ample, bel équilibre, les tanins sont fondus 
et fins. Vin très plaisant

5- Altisud 2004 (5,69 euros)
Cuvée Bio certifié Ecocert dont Jannie Longo est la marraine, parcelles situées au 
pied du Mont Ventoux en zone biosphère. Cépages : Grenache + Syrah + Carignan, vin élevé 8 mois en cuve
Robe : grenat aux reflets rosés
Nez assez fermé, quelques épices et réglisse
Bouche : attaque fraîche, il manque de structure dominent l'acidité et l'astringence, par contre les arômes de pruneaux compotés tiennent remarquablement en bouche

6- Gigantis 2004 (15 euros)
Nom évoquant le Mont Ventoux surnommé le géant de Provence
Il est composé de Grenache noir ( vieilles vignes) et de Syrah ( variété ancienne à petits grains)
Terroir : le Grenache provient de parcelles situées à 400m d'altitude et composées d'un sol d'éboulis calcaires de 3 à 4 m d'épaisseur d'où des rendements très faibles
La Syrah est issue d'un terroir situé à 500 m d'altitude constitué d'éboulis calcaires à prédominance marneuse qui confère au sol une fraîcheur et une humidité permanente
Elevé en barrique, mise en bouteilles sans collage, ni filtration
Robe rouge pourpre aux reflets noirs violacés
Nez : fumé, torréfié, confiture de fruits noirs, thym, réglisse
Bouche puissante, bien équilibrée, tout est rond et bien fondu. Un concentré de fruité et une bouche délicieuse.

CONCLUSION 
Pour certains se fut une découverte des vins de cette région, pour d'autres cette dégustation valorise les vins de cette A.O.C., vins consommés en vacances, laissant le souvenir de vins légers ou alcooleux"
Pour ma part j'ai trouvé ces vins très intéressants, représentant bien la région méridionale accolée aux Côtes du Rhône qui méritent d'être mieux connus comme d'autres appellations avoisinantes je pense particulièrement aux Vins Sobres dégustés lors des journées "Découverte en Vallée du Rhône".
Merci à Maurice pour son intervention et à Patrick pour cette bonne journée passée dans ce cadre magnifique, au bord du lac par un temps estival ( nous l'avions réservé). 
Le repas fut simple mais convivial, arrosé généreusement grâce à Jojo, puis la visite des installations et du site nous laisserons un agréable souvenir. (sauf pour Jojo souffrant d'une phlébite)

Une séance à renouveler !!!
                

                                                                              La Présidente
         Marie Thérèse Grappe