Dégustation de vins de Xérès

BODEGA PEDRO ROMERO à Sanlucar de Barrameda le  08/04/2008

"UNE DÉGUSTATION QUI INTERPELLE"

Dégustateurs :Marie Thérèse Grappe,  Jean Claude Grappe, Gaël Delorme, Catherine Poncet, Jean Mary Gros,  Michel Campy, Marie Thérèse Campy, André Rousset, Michelle Rousset, Georges Trimaille, Michelle Favier, Martine Herbert, Raymond Herbert, Edith Rigaud, Claude Rigaud, Andréa Geinshemer, Philippe Gensheimer

Présentation

L'entreprise a été fondée en 1860 par la famille Romero en 1955 elle est au top et le restera. Aujourd'hui la sixième génération continue le travail commencé par les fondateurs, en produisant les meilleurs Manzanillas, Brandies et Vinaigres qui  vieillissent tous en criadera

La maison Pedro Romero n'a pas de vigne mais achète des moûts, le nombre de personnel est de 45

Caves

Les 9 caves cathédrales (17m haut) très bien ventilées naturellement contiennent 16 000 barils de 500 litres âgés de 30 à 40 ans, disposés sur 4 étages. Lorsqu'il fait 35°C dehors la température intérieure reste à 25°C grâce à l'humidité et l'arrosage des sols 2 fois par jour en été.
Dans les caves pas d'insecticide, est favorisée la présence d'araignée, chauve-souris et petit lézard
Ici nous sommes dans la partie la plus proche du fleuve Guadalquivir et de l'océan qui confèrent aux vins élevés sous voile, (mantel de flor) parfois très épais, des arômes marins et salins que nous retrouvons uniquement sur la commune de Sanlucar, ici les vins s'appellent Manzanillas et non pas Finos
Pour se soigner leur rhume, le personnel  peut  prélever de la levure sur l’épais voile.  

Les vins

La manzanilla doit vieillir 7 ans minimum en criadera, tous les 4 à 6 mois elle change d'étage, c'est donc comme pour le fino toujours un vin d'assemblage
Pour rendre la robe très claire le vin est décoloré sur des filtres au charbon de bois
Dans cette bodéga, on parle de créance biologique pour les vins sous voile et de créance oxydative pour ceux qui ne sont pas voilés
La particularité de la Manzanilla est qu'elle doit être consommée rapidement (1 an maxi) sinon elle perd ses arômes iodés. Pour garder la qualité, la profession désire que soit affiché une D.L.C. sur la bouteille car celles que nous achetons en France ont perdu leur particularité.
Il est important de respecter de bonnes conditions de stockage

Aucun vin ne peut voyager sans diminuer sa qualité dira l’œnologue  

Dégustation  

1- Manzanilla fina (jeune) Pédro Roméro 15° (6 euros)

C'est un vin jeune de 7 ans sous voile, vin de fête, il est consommé en grande quantité pendant la féria. Robe très claire aux reflets argentés, nez ouvert, pomme blette, levure, noix verte légèrement
Attaque souple, bon équilibre, persistant, vin léger et facile à boire ( nous en avons savouré une grande quantité lors de la féria de Séville sans être indisposés) 

2- Manzanilla Aurora Pasada (vieux) 15°, 9 ans d'âge  (6,50 euros)

C'est le vin traditionnel il a plus de force plus de saveurs
La robe est claire, le nez ouvert plus fin, aux notes de futaille, poivre, amande, marin.
La bouche est douce, puis puissante, plus d'éthanol, fort caractère salin, la finale est piquante et bien poivrée. C'est un vin recherché par les amateurs.
Accords : à boire à l'apéritif avec des tapas entre amis, repas gastronomique à base de poissons, fruits de mer 

3- Amontillado V.O.R.S. de 50 ans d'âge 18°

La dénomination V.O.R.S. est réservée aux vins très rares, vieux de 30 ans minimum
V.O.R.S. Verry Old Rare Sherry est certifié sur une contre étiquette, certificat de qualité, seulement  200 btls par an sont commercialisées afin de préserver la qualité dans la solera et les stocks
Il est élevé sous voile pendant 7 ans puis le voile s'amenuise et disparaît
Robe ambré aux reflets acajou. Nez ouvert très puissant, caramel, torréfié, noisette grillée, très complexe. Attaque sèche, la bouche est puissante, intense, un peu brûlante, persistant, finale sèche par rapport au nez plutôt doux et torréfié
Accords : C'est un vin de garde prestigieux à consommer religieusement entre amis à l'apéritif, il peut accompagner aussi de vieux fromages de brebis 

4- Oloroso V.O.R.S. 50 ans 18°

Robe acajou soutenu, il n'a jamais eu de voile, le nez est intense, vanillé, chocolat noir, fruits secs, noix, torréfié, caramel brun.
Attaque souple mais puissante, sucrée en bouche sans être moelleux plutôt suave, doux.
Finale un peu asséchante mais d'une grande persistance sur la torréfaction
C'est le vin d'apéritif des cavaliers, il accompagne très bien la grande gastronomie de la région (gibier, perdrix) 

5- Palo Cortado ( bâton coupé) V.O.R.S. spécial 50 ans (40,50 euros)

Ce vin vieillit dans des fûts ayant contenu des Manzanillas sous voile, c'est le plus mystérieux car personne ne connaît son évolution, la variation spontanée est incontrôlable, c'est aussi le moins connu de Xérès, il ne se vendait pas mais maintenant est très prisé, il est considéré comme le meilleur vin d'Espagne. 
Il est seulement produit 20 barils sur le total des 16 000
Nez intense, les arômes peuvent être différents et évolutifs, un peu éthéré, très élégant, notes de torréfaction, caramel, nougat noir, orange amère, café, fumé
Attaque assez souple, très bel équilibre, très parfumé, peu d'agressivité comme certains Oloroso. Tout en douceur, élégance, complexité et puissance aromatique. Un vrai délice. 

6- Pedro-Ximenez 16°, âge 15 ans (jolie carafe de 50 cl, 8 euros)

Raisins séchés sur nattes au soleil
Couleur acajou foncé presque brun, nez intense de fruits secs, figues, dates, pruneaux, raisins de Corinthe. Attaque très liquoreuse, bouche ronde, délicate, toujours les mêmes arômes, pas trop lourd car il a gardé de la fraîcheur. Il a obtenu deux grands prix au niveau national
A consommer à l'apéritif, avec un foie gras ou un dessert 

7- Vinaigre 8 à 10 ans d'âge (5,75 euros)

Il est réalisé avec de très bons vins et comporte peu d'alcool, 8% d'acide acétique. On peut l'ajouter à de l'eau bien fraîche pour se désaltérer
La couleur est ambré, acajou,  il a vieilli en soléra
Très bon associé avec de l'huile d'olive 

Conclusion

Très bon accueil et visite,  malgré la pluie incessante, cette dégustation est grandiose.
Nous avons dégusté des vins rares et prestigieux, les plus belles Manzanillas, c'est aussi l'avis des spécialistes
Dommage le déplacement en avion ne nous permettait pas de ramener tout ce qui nous plaisait. Dégustation inoubliable.

Merci à tous et merci pour votre délicate attention (tee shirt)

  La présidente Marie Thérèse Grappe

le secrétaire Gaël Delorme