http://

SORTIE PLANTES SAUVAGES COMESTIBLES

Saint Lothain - Samedi 2 mai 2009


Dégustateurs présents : Luc Michaux et Corinne, Jean Claude Grappe, Arnaud Clerget, Martine et Raymond Herbert,  Fabienne et Jean Pierre Grenier, Monique et André Bouchard, Jean Jacques et Jacqueline Pelaudeix, Andréa et Philippe Geinsheimer, Monique et Jean Claude Morel, Brigitte Bonnot et un ami, Catherine Poncet, Emmanuelle et une amie, Luc Muet, Bernard et Mme Banderier, Didier Grappe, Jules et Fantine

Appprendre à connaître, cueillir, cuisiner les plantes sauvages comestibles

Les oenophiles se sont retrouvés dans le charmant village de Saint Lothain par un bel après-midi ensoleillé, idéal pour cette séance promenade et récolte de végétaux. Sous la conduite de Luc, Brigitte et Raymond, ils prennent la direction du lieu-dit « le Ramondot »  petite colline boisée du village. Sur le parcours, les randonneurs étaient souvent arrêtés afin de reconnaître telle ou telle plante, celles qui seraient cuisinées puis  dégustées en soirée et surtout les plantes toxiques à bannir.
En cette période, le Ramondot est couvert d
’Ail des Ours, boutons  et fleurs commencent à  s’ouvrir. Le bois est parfumé par cette plante très riche en vitamine C , elle se prépare en différentes recettes dont le fameux pesto.

Nous avons récolté les plantes suivantes :

Pour la soupe : orties

Pour la salade : Plantain lancéolé, pimprenelle, lierre terrestre, feuille de primevère, lamier jaune et rose, lampsane, grande berce, feuille et fleurs de pâquerette, jeunes pousses de reine des près, feuille de fraisier, achillée millefeuille

Des fleurs pour décorer la salade de choux  d’ail, pâquerette, pissenlit, cardamine, alliaire, salsifis, lierre terrestre

Pour les tartes : feuilles et boutons floraux  d’ail des ours , aspergettes, plantain

Pour emballer nos petits fromages de chèvre : jeunes feuilles de tilleul 

Après la cueillette, il fallait trier soigneusement et préparer les plantes, chacun a mis la main à l’ouvrage. Puis démonstration et réalisation de pesto, réalisation des salades
En cuisine la présidente et Catherine prenaient en charge la cuisson des plats pendant que les messieurs dressaient les tables pour les 25 convives qui ont fort apprécié ce repas étonnant.

Au menu

Soupe à l’ortie
Salade de choux aux suprèmes d’
orange et aux fleurs
Charcuterie, omelette, asperges, poireaux
Tarte à l’
ail des ours (feuilles)
Tarte à l’
ail des ours (fleurs et boutons)
Tarte aux aspergettes
Tarte au plantain
Salade aux plantes
Fromages
Mousse au chocolat et à la violette
Riz au lait à la grande Berce et miel de pissenlit
Cake aux orties

Quelques recettes

Soupe à l’ortie

4-5 pommes de terre, 1 grosse poignée de sommités d’ortie grossièrement hachées, 1,5l d’eau, 10 cl de crème, un peu de beurre, sel poivre 
Faire revenir les PDT dans le beurre, ajoutez les orties, mouiller, cuire 30 mn
Mixez, ajoutez la crème
L’
ortie est un reminéralisant excellent pour les os, pour le sang, c’est la plante la plus riche en protéines. Les vertus aphrodisiaques de l’ortie sont connues depuis l’antiquité.
Le poète latin Pétrone préconisait, pour renflouer la virilité déficiente des hommes, de les fouetter avec un bouquet d’
orties «  au-dessous du nombril, sur les reins et sur les fesses » ou encore de se rouler dans un champ d’orties  

Tarte et quiches aux plantes

préparation classique, garnir avec les plantes, œufs battus, lait, crème (fromage rapé facultatif)

Mousse au chocolat à la violette

200g chocolat, 3 oeufs, sucre si besoin, essence de violette
Faire fondre le chocolat, ajouter les jaunes d’oeufs
puis les blancs en neige, parfumez, mettre au frais si possible 3 à 4h . Servir avec des violettes confites 

Violettes confites ou autres fleurs (coucou, berce, angélique etc )

Faire un sirop avec 200g de sucre pour 2 dl d’eau, mettre les fleurs, laissez frémir 5mn, couvrez et laissez reposer. Recommencez l’opération tous les jours jusqu’à une consistance épaisse du sirop. Egouttez, laissez sécher, conservez dans une boite ou bocal 

Riz au lait à la grand berce et cramaillotte

Riz rond 200g, 1l de lait, 100g de sucre, un zeste de citron, 1 poignée de jeunes pousses de berce (herbe à lapin)
Faire bouillir le lait avec la berce, incorporez le riz lavé et  précuit 5 mn à l
’eau et laissez cuire 20 mn à feu très doux. Laissez refroidir, nappez de cramaillotte.

Gelée de pissenlit ou Cramaillotte ou miel de dents de lion

250g de fleurs de pissenlits lavées et essorées, 2 citrons ou 2 oranges, 1,5l d’eau
750g de sucre pour 500g de jus
Mettre les fleurs dans l’
eau, ajoutez les oranges coupées en petits morceaux et faites cuire à petits bouillons pendant 1h 
Filtrez le jus obtenu, puis ajoutez le sucre . Faites bouillir à nouveau pendant 1h.
Laissez refroidir un peu et mettre en pots

Cake aux orties (ou tanaisie ou menthe poivrée ou géranium odorant, ou armoise ou mélisse)

1 petit saladier de feuilles d’ortie, 200g de beurre mou, 100g de sucre, 4 œufs, ½ p de levure chimique, 200g de farine, 1 zeste de citron, 1 yaourt, sel
Préchauffez le four à 180°C
Ciselez finement les feuilles d
’orties. Dans un saladier, faites mousser le beurre ramolli avec le sucre et les œufs. Ajoutez la farine, levure, zeste, yaourt, une pincée de sel et les orties 
Versez la préparation dans un moule à cake beurré ou chemisé, cuire 45 mn