Troisième concours des Féminalise

23 avril 2009 à Beaune (Bourgogne)

Le troisième concours des Féminalise s'est déroulé sous la présidence de Macha Méril, actrice, écrivain 

Les vins dégustés proviennent de tous les vignobles de France en appellation AOC, AOVDQS, VDP, VDN, de différents millésimes.
Ils peuvent être de couleur : rouge, rosé, blanc, ambré, gris, clairet, jaune, paille, qu'ils soient vins tranquilles ou  effervescents. Ainsi  2350 échantillons provenant de quelque 820 producteurs français ont été soumis aux 350 dégustatrices

Particularité de ce concours : les vins sont jugés  uniquement par des femmes qui sont viticultrices, oenologue, restauratrices, sommelières, cavistes, on note quelques amatrices

Pourquoi les femmes ? Car de plus en plus, se sont elles qui achètent le vin, 78% en France, 80% aux Etats Unis.
Ce sont elles également qui vont l'accorder avec les mets cuisinés

Dégustation
Chaque vin est dégusté par 3 ou4 femmes placées à des tables éloignées, les vins sont servis par des jeunes de l'école viticole de Bourgogne
Chacune déguste entre 18 et 22 vins différents de sa voisine, donc ni commentaire, ni influence mais le silence total, la concentration et l'harmonie pour un résultat optimal

D'après la notation, seront attribuées des médailles d'or, d'argent et de bronze

Ce concours est parfaitement orchestré par son fondateur Didier Martin