Dégustation de vin d'Arbois


 DOMAINE Jacques Puffeney à Montigny les Arsures

VISITE ET DEGUSTATION DU 7 NOVEMBRE 2009

Dégustateurs : MT et JC Grappe, Maurice Jaillet, Fabrice Barbier, Fabienne et JP Grenier, Arnaud Clerget, Joseph Petitjean et Mme, Catherine Poncet, Andréa et Philippe Geinsheimer, Gaël Delorme, Michel Campy, JJ Pelaudeix, Michelle et André Rousset, Bernard Banderier, Monique et JC Morel

Cette séance a rassemblé un nombre important de dégustateurs ce qui reflète l’intérêt pour ce domaine. Jacques nous reçoit dans la cave, entre foudres et bécasses

      1- Chardonnay 2005 
Robe or pâle aux reflets dorés
Nez encore fermé, des notes de fleurs jaunes, miel, fleur de gentiane et du minéral
Attaque souple et chaleureuse, bel équilibre, belle rondeur, finale fraîche avec une légère pointe d’amertume. En rétro des notes de beurre et très légère touche boisée.
Très beau vin qui demande à s’ouvrir

 2-      Chardonnay 2003
Robe idem que le précédent, jaune un peu plus soutenu
Nez ouvert, fruits mûrs voir fruits secs, dattes, et du minéral
Attaque fraîche, bel équilibre, belle matière, on retrouve le minéral, les agrumes et un léger boisé. Belle finale fraîche pour un 2003, légère pointe d’amertume

 3-      Chardonnay 2006
Robe idem 2003
Nez très ouvert, évolué, pomme cuite, fruits secs,  fleurs jaunes, cire d’abeille
Attaque fraîche, bel équilibre, acidité bien mariée, un peu moins de matière que le précédent. On retrouve la pomme cuite, finale sur l’évolution

 4-      Poulsard 2006
Robe pourpre reflets sang d’intensité moyenne
Nez ouvert sur la confiture de cerise , légère note anisée et de fraise
Attaque souple, des tanins fins mais secs, légère note herbacée, finale sur la fraise des bois encore une astringence assez présente.
Vin croquant qui demande à attendre

 5-      Poulsard 2008
Robe assez soutenue
Nez relativement fermé, cerise noire, griotte, fumé, légère note bactérienne (malo terminée récemment) épices, poivre
Attaque vive, notes vertes, lies, tanins serrés, prometteur après vieillissement
Finale sur les lies et pointe d’amertume

 6-      Poulsard 2003
Robe encore plus soutenue que le précédent
Nez ouvert sur le boisé, sauvagine
Attaque très souple, très riche, très fondu, notes de confitures de fraise, gibier
Des tanins serrés, finale chaleureuse . Magnifique !!!

 7-      Poulsard 2005
Nez assez fermé, giboyeux
Attaque souple, note légèrement herbacée, des tanins un peu rugueux
Finale légèrement astringente (éraflage à 50% à l’inverse des autres)
Encore un vin avec une belle matière qui demande à attendre

 8-      Trousseau 2007
Premier nez un peu réduit, fruits noirs écrasés, sous-bois, gibier
Attaque franche, belle structure, des tanins très serrés, bel équilibre, longue finale sur la griotte

 9- Trousseau 2008
Robe soutenue
Nez ouvert, fraise écrasée, confite, petits fruits noirs
Attaque franche, légèrement perlant, très bel équilibre
Très belle structure tannique, finale sur la framboise. Vin superbe

 10-  Trousseau 2005
Premier nez surprenant lactique et chimique puis fruit frais après aération
Attaque fraîche, bel équilibre, des notes de lactique, sauvage
Des tanins très serrés, légèrement secs, finale astringence sur la griotte
Demande à vieillir

 11-  Pinot noir 2008Robe très soutenue 
Nez ouvert, gibier, boisé, confiture de mûres, fumé
Attaque franche, légèrement perlant, beaucoup de matière, vin charnu
Tanins amples et serrés un peu asséchants ( 70% fût neuf), finale sur le cassis

 12-  Savagnin ouillé 2006
Robe idem chardonnay 2003
Nez ouvert, riz cuit, amande sèche, noisette, beurre, floral
Attaque souple, beau moelleux, vanille, finale sur l’amande effilée prolongée par une acidité fine

 13-  Savagnin 2005
Nez ouvert, amande fraîche, vanille, léger fumé, minéral
Attaque fraîche, beau gras, belle fraîcheur, belle matière, finale citronnée et minérale

 14-  Chardonnay/Savagnin 2005
Nez ouvert et complexe sur la noix verte, épices douces, miel
Attaque souple, du gras, grosse matière, très élégant
Finale sur la noisette et l’agrume prolongée par une belle vivacité

 15-  Savagnin 2005
Nez ouvert, puissant, fruits secs, fleur jaune, miel brioché
Attaque franche, belle fraîcheur, noisette, croûte de pain , épices, curry, cannelle
Finale sur la noix verte et le minéral

 16-  Savagnin 2003 en vendange tardive
Robe or paille, reflets ambrés
Nez ouvert, caramel, légèrement madère, fumé, pâte de coing
Attaque souple, belle matière, bel équilibre, finale briochée et acidulée
Vin atypique mais quelle complexité !!!

 17-  Savagnin 2005
Nez ouvert, caramel, vanille, légèrement fumé, dattes confites, mine de crayon
Attaque moelleuse, présence de gaz, raisins de Corinthe, dattes, belle vivacité
Vendange tardive TAV 14,5  sucres résiduels 35g/l

 18-  Trousseau 1999 sous voile
Nez étrange, amande sèche, difficilement définissable, mine de crayon
Attaque souple, grosse rondeur, acidité présente. Longue finale avec une pointe d’amertume rétro sur le silex, mine de crayon

 19-  Vin jaune 2002
Nez ouvert, curry, noisette sèche, minéral, très fin et élégant
Attaque franche, bel équilibre, bouche fine et élégante, en dentelle
Finale montante, chaleureuse, briochée

 20-  Vin jaune 2001
Nez ouvert, fruit confit, orange confite, amande sèche, noisette. 
Minéral au second nez
Attaque franche, belle matière, rétro en phase avec le nez, finale minérale, noix verte, pointe amertume 

 21-  Vin jaune 2000
Nez un peu plus fermé, complexe, épices douces, curry dominant, touche minérale
Attaque souple, belle matière, très élégant, finale chaleureuse sur le curry et le minéral

 22-  Vin jaune 1992 (mis en bouteille après 15 ans de pièce)
Robe ambrée
Premier nez exubérant, lactique, vieux comté, levures
Deuxième nez après une grosse aération : curry, caramel
Attaque vive, acidulée, citronnée, silex. Vin qui demande à être carafé

 23-  Vin de paille  Chardonnay/Poulsard
Robe ambrée
Nez ouvert, pâte de coing, orange confite, caramel, nougatine, très complexe
Attaque moelleuse, liquoreuse, bel équilibre
Rétro olfaction en phase avec le nez, finale très longue sur l’abricot sec
TAV 14,5%           Sucres résiduels 102g/l

 Conclusion du maître Maurice

« Ce soir on a bu à la source du plaisir, des vins corpulents (comme le vigneron) puissants mais maîtrisés,
Jacques doit être un humaniste pour faire des vins comme ça »

Un grand merci pour cette splendide dégustation

D’après le compte rendu de Gaël que je remercie vivement

La présidente Marie Thérèse Grappe