Dégustation à Château-Chalon


Domaine Jean Pierre et Marie Ange Salvadori
Samedi 11 juin  2011

Dégustateurs (22) : Jean Claude et Marie Thérèse Grappe, Catherine Poncet et Philippe, Robert et Michelle Beaulieu, Maurice Jaillet et 6 invités , Monique Bouchard, Joseph Petitjean, Luc Michaud, Arnaud Clerget, Joel et Claude Pasquier, Michel Clerc, André et Michelle Rousset

PRESENTATION

En raison du groupe important Jean Pierre nous accueille dans le caveau municipal place de l’église. Nous profitons de cette belle journée pour nous rendre au belvédère tout proche afin d’admirer le panorama sur les vignes.

Jean Pierre posséde 4 ha en 12 parcelles qui sont situées sur les communes de Château-Chalon, Domblans et Ménétru le vignoble.

Peu de rouge, 10 ares de Poulsard, 1,5 ha en Chardonnay et le reste en Savagnin.
Il travaille ses vignes en lutte raisonnée, il a traité 3 fois cette année. Le sol est bêché avec un enherbement un rang sur deux.


 DEGUSTATION

1-   Côtes du Jura Chardonnay 2008
Petit rendement – de 30 hl/ha . Vin élevé en cuve
Robe jaune paille
Nez fruité, pomme, tilleul, minéral, marc d’alambic
Attaque franche, bouche ronde, du gras, belle acidité et long en bouche

2-   Côtes du Jura Tradition 2009
Assemblage avec 30% de Savagnin
Robe or jaune
Nez bien typé, léger boisé, pommes blettes, fruits secs, minéral
Attaque franche, de la matière, du volume, bien équilibré, une belle acidité et longueur en bouche. Fin et élégant.

3-   Cuvée des marnes bleues Savagnin 2007
Sous voile pendant 3 à 4 ans, les pièces ne sont pas rinçées mais immédiatement réutilisées
Robe or jaune
Au nez belle expression du Savagnin on retrouve en plus prononcé les arômes précédents avec en plus des épices douces, cannelle et de l’eau de vie de prune 
Attaque franche, bouche puissante, ronde, équilibrée. L’acidité vient seulement en milieu de bouche, une fine amertume en finale, belle longueur

4-   Château-Châlon 2004 (tiré du fût)
Robe jaune paille
Nez puissant bien typé : brioché, vanillé, fruits secs, épices douces, curry, minéral
Attaque franche, bouche puissante,  beaucoup de matière, assez ronde, l’acidité d’une très belle qualité se développe en milieu de bouche, rétro sur la noix sèche et les épices, belle persistance

5-   Château-Châlon 2003  (à la vente)
Robe jaune paille
Un  nez plus évolué, un peu lactique, fruits secs, boisé, céleri, minéral
Attaque assez souple, on retrouve les mêmes arômes qu’au nez, bel équilibre et finale assez longue sur le céleri branche

6 Château-Châlon surprise
Vieux clavelin non millésimé, bouteille datant de ses débuts vers 1983 nous pensons 
qu’il pourrait s’agir  d’un 85 ?
Robe dorée, nez puissant un peu madérisé, du torréfié, champignons, léger métallique
Attaque franche, bouche puissante, très complexe, belle vivacité, finale marc, c’est un vin au goût de sentiments dira Maurice

Cette belle dégustation se termine par un Macvin  mais je préfère rester sur le vieux Château-Chalon  

CONCLUSION

Un grand merci Jean Pierre pour ton accueil amical et cette superbe dégustation 
Nous avons retrouvé une constance dans tous tes vins, le même fil conducteur alors il m'est bien difficile de faire des commentaires différents.
Ce sont les vins de vigneron généreux, authentique, attaché à son terroir.

                                                                                         Marie Thérèse Grappe