Voyage d'étude en Côtes du Rhône

Domaine GUIGAL Château d'Ampuis
Samedi  29 avril 2011
 

Enfin, cette année le temps était clément, ce qui est agréable pour notre étude des vins. Notre minibus avec sa remorque (très important pour nos achats) nous a d’abord conduit le premier jour dans l’AOC Côte Rôtie  et Condrieu et le lendemain dans les Crozes, Hermitage, St Joseph. Nous avons pu contempler les vignes en terrasses, le cépage Syrah et le Viognier se plaisent dans ces sols granitiques, les rameaux vigoureux sont palissés entre 2 échalas

Accueil

Guigal est propriétaire de 50 ha ce qui représente 20% seulement de sa production, les 80% restant étant du négoce, les vins viennent de différents AOC des Côtes du Rhône.  
Certains vins des Côte Rôtie sont réputés comme La Mouline, la Turque, la Landonne, ils sont vendus à plus de 200 €  la bouteille.   
Stéphane Crozet responsable des visites, nous accueille un peu sèchement, nous procédons à la visite des caves immenses  2 ha et 1 ha en surface,  elles contiennent 4000 fûts.
Depuis 2003, Guigal à sa propre tonnellerie et produit environ 600 pièces chaque année  
Une cuverie de 116 cuves en inox , contenance de 5000 à 75 000 l.  
La chaîne d’embouteillage peut traiter 9000 bouteilles/heure.  

Dégustation

Hermitage blanc 2007 (24.00€)  
95% Marsanne, 5% Rousanne. Un joli boisé, bouche franche, belle matière  

Condrieu 2009 (22.00 €)  
Cuvée négoce. Vin floral iris, violette, bouche ronde du moelleux  

Condrieu 2009 La Doriane (40.00 €)  
Elevé en fut neuf nez complexe, bouche ample beaucoup trop torréfié et amertume en finale  

Hermitage rouge 2005 (32.00 €)  
Couleur intense, nez puissant de cerise à noyaux, bouche encore tannique un peu asséchante

Côte Rôtie 2007 Côte blonde et brune ( 27.00€)  
4% Viognier. Couleur intense, nez fruits rouges et cuir, bouche franche

Côte Rôtie 2007 (58.00 €)
38 mois de fut neuf. Nez fin et complexe, bouche ample, des tannins fins, finale boisée

Conclusion  

Superbes installations, le château d’Ampuis est un luxueux domaine pour une clientèle qui recherche un nom sur la bouteille. Ce sont de bons vins techniques

                                                                                               
  Marie Thérèse GRAPPE