Domaine les Vignes d'Élodie à Maury
Vendredi 18 mai 2012

 

 

Accueil

Élodie absente, ce sont ses parents qui nous reçoivent au chai.
Le papa retrace l’historique, Élodie travaille sur un domaine d’une superficie de 6 ha en AOC Corbières, Côtes du Roussillon, Maury et vin de pays des Côtes Catalanes. Les sols sont composés de schistes, marnes, argile et calcaire. Les vignes sont taillées en gobelet assez près du sol en raison des vents forts qui peuvent casser les rameaux.
Traitement au souffre pour l’odium, il n’y a pas de mildiou.
Les rendements de 18 à 27 hl/ha  avec un taux de 14 à 15° d’alcool  

Dégustation

1-Bel enfant 2011 Vin de pays (dédié aux petits enfants)
A base de Grenache noir macéré 10 jours
Premier nez de fruits rouges, un peu de végétal
Attaque franche, des tanins présents mais assez fondus, de la finesse, une rétro sur les fruits rouges, épices. Vin facile à boire.

2-Mademoiselle 2007  (dédié à Elodie)
Grenache 70% le reste en Carignan, il faut 2 à 3 ans de vieillissement pour que ce vin soit prêt à boire. 15° alcool
Robe grenat presque noir. Nez puissant fruits noirs, mûres, cacao
Attaque franche, puissante, bel équilibre, des tanins fins, onctueux et fondus.
Rétro sur les fruits noirs, belle longueur.

3-Madame 2007 (dédié à la maîtresse de maison)
Carignan 60%, Grenache 20%, Syrah 20%, élevé pendant 14 mois en barrique
Robe plus claire, très brillante. Nez torréfié et épicé, bouche équilibrée

 4-Messieurs  Vin de pays Côtes Catalanes (dédié aux frères d’Elodie)
Vin blanc à base de Grenache gris
Nez fleurs blanches, poire. Attaque franche, beau développement acidulé, vin agréable à boire jeune

Conclusion

Un accueil très sympathique, nous avons apprécié les propos natures du papa et la gentillesse de la maman

Les vins secs prévus en accord avec les noisettes de cochon fermier et l’effilochée de morue à l’aïoli convenaient très bien  Dommage, nous n’avons pas eu le temps de déguster le Maury car l’heure tournait très vite et il restait encore 2 caveaux à visiter.

                                                                                Marie Thérèse Grappe