Mas Amiel à Maury
Vendredi 18 mai 2012
 

 

Accueil

Nous sommes accueillis par Aline Chedet qui relate l’historique et procède à la visite de l’établissement

Historique

Il y a près de deux siècles, le Mas Amiel s'appelait Domaine des Goudous, ne comptait qu'une dizaine d'hectares de vignes sur les 80 hectares du Domaine et appartenait à l'Évêque de Perpignan.
Ce dernier le perdit au jeu à l'issue d'une partie l'opposant à un ingénieur des Ponts et Chaussées, Raymond Etienne Amiel. En 1918 le Domaine, qui avait été hypothéqué par M Amiel, passe aux mains de la famille Dupuy. Et le restera jusqu'en 1999, date à laquelle Olivier DECELLE devient le nouvel acquéreur, suite à la disparition de Charles Dupuy. Passionné de vins il entreprend de développer le Mas Amiel en assurant sa notoriété tant en France qu'à l'étranger. 
En 2001 construction du nouveau chai, mise en place d’une nouvelle équipe commerciale, le domaine s’étend sur 227 ha dont 170 en production plantation en 90% de grenache noir.
Production : 400.000 bouteilles /an 
Le groupe Olivier Decelle possède également Château Jean Faure St Emilion grand cru, Château Haut Maurac en Médoc et Château Ballet en Fronsac

Le vignoble 

Les ceps, âgés de 40 à 50 ans, fournissent un jus concentré dont le rendement atteint tout juste 23 hl/h. Protégé au Nord par la chaîne des Corbières et au sud par les premiers contreforts escarpés des Pyrénées, le Mas Amiel bénéficie de 260 jours de soleil/an et seulement 700 mm de pluviométrie ! 
Les 110 parcelles sont plantées sur des schistes qui captent les rayons du soleil et emmagasinent la chaleur pour la restituer la nuit. 
Après avoir essayé la culture Bio, la ligne de conduite du domaine est revenue à une viticulture raisonnée, le sol est travaillé, les vendanges sont manuelles
La taille se déroule de novembre à mars. On la pratique en gobelet, afin de protéger les grappes des chaleurs de l'été et de la tramontane.
Généralement les vendanges débutent dès les premiers jours d'octobre pour se terminer une vingtaine de jours plus tard. 
Les raisins doivent titrer un minimum de 14° sur souche.
Après sélection, ils sont égrappés, foulés et vinifiés.
La notoriété du domaine Mas Amiel repose principalement sur celle des Vins Doux Naturels  60% le reste est élaboré en vin sec plus facilement commercialisable pour la restauration.
 

Vente 70% en France 30% sont exportés
Pour les VDN, leur élaboration se caractérise par l'opération de mutage qui consiste à ajouter de l'alcool. Cette adjonction (5 à 10% du volume du moût mis en oeuvre) annihile l'action des levures, entraînant l'arrêt de la fermentation ce qui permet au vin de garder une partie des sucres du raisin. On utilise de l'alcool éthylique neutre d'origine vinique environ 96°.
Pour environ 3/4 de la récolte, le vin après mutage reste 8 mois en cave de vinification, puis séjournera à l'extérieur dans les bonbonnes de verre pendant un an, avant de vieillir en foudre de chêne. Le quart restant de la récolte sera mis en bouteilles l'hiver suivant la vendange, puis vendu en cuvée vintage.
En cave de nombreux foudres et barriques, les 30 gros foudres ont été montés sur place puis le chai a été construit par-dessus 
Le domaine utilise actuellement 800 bonbonnes (sur les 3000) de verre d’une capacité de 50 à 70l

 Personnel : 1 Chef de culture, 1 maître de chai œnologue, 3-4 cavistes, 3-4 vente et 30 représentants

 Production 

- Des vins classiques de l’A.O.C. Côtes du Roussillon en blanc, rosé et rouge
- Des Vins Doux Naturels blancs  Vintage :  Grenache gris, Muscat, Macareux
Après mutage élevé en cuves (mode réducteur) à l’abri de l’air pour préserver les arômes 
Des Vins Doux Naturels rouges Vintage : mutés sur grains, élevés en cuves en béton et en barriques en mode réducteur, ils sont mis en bouteilles dans l’année suivante. 
Pour la cuvée privilège les grappes sont séchées sur le sol au pied des vignes avant vinification
Des vins oxydatifs rouges : Issu de Grenache noir, vins rares qui font la réputation des Maury et Mas Amiel. Mutage sur grain pour arrêter la fermentation, ils vieillissent 1 an en bonbonnes de verre entreposées à l’air libre puis pendant 10, 15 20 ans dans des foudres de chêne.
 

Dégustation vins traditionnels

1-Altair 2009 blanc Côtes du Roussillon 
   Vin floral, fruité, citron, pamplemousse, fruits exotiques, citronnelle
   Bouche acidulée, une pointe d’écorce d’orange amère. Finale acidulée, épicée, légèrement amère, vin original.

2-Plaisir rosé 2011 Côtes du Roussillon
   Nouvelle bouteille en verre givré. Jolie robe rose, au nez se développe le fruité, pamplemousse, groseille, fraise, bonbon acidulé
   Bouche acidulée qui s’étend en milieu de bouche puis disparaît. Vin agréable pas trop alcooleux

3-Vol de nuit 2010 Vin de Pays 100% Carignan
Robe grenat presque noir. Nez complexe, torréfié, cacao, chicorée, mûre, cerise noire
Attaque assez souple, bel acidulé, des tanins bien fondus, belle longueur

4-Notre terre 2008 Côtes du Roussillon
50% Grenache noir, 25% Carignan, 25% Syrah
Belle robe grenat. Nez expressif, fruits noirs, torréfié, boisé, poivre
Attaque franche, beaucoup de la matière, des tanins fins, en rétro les épices, bonne persistance.
Il reste encore plein de fraîcheur dans le verre vide .

 5-Carerades Côtes du Roussillon
Vieilles vignes 1914, 40% Grenache, 30% Syrah et 30% Carignan, élevé en petits foudres
Robe de grande intensité, Nez puissant, fruits noirs, cuir, épices
Attaque franche, beau développement en bouche, des tanins présents, bien fondus, beaucoup de matière, vin riche.

Dégustation Vins Doux Naturels

6-Vintage blanc 2001 Grenache gris 
Robe jaune pâle, brillante. Nez fruité, agrumes, brioché,
Attaque souple, bouche moelleuse avec un bel équilibre et une certaine fraîcheur. Finale douce légèrement épicée un peu chaude

7-Muscat 2009 
80% Muscat à petits grains, 20% Muscat d’Alexandrie
Un nez à dominante pamplemousse.
Attaque souple, bouche moelleuse, acidulée, fraîche, on retrouve le pamplemousse, citron, ananas, bonne persistance, finale sur la pêche.

8-Maury Vintage (15.50)
100% Grenache noir, jeunes vignes, le plus vendu 100.000 bouteilles
Robe rouge grenat aux reflets noirs
Nez de fruits bien mûrs, confiturés, mûres, sureau, torréfié
Attaque souple, bouche moelleuse mais équilibrée, tanins fins, bonne longueur, rétro sur le torréfié

9-Maury Vintage Réserve 2008 (21.00)
Robe grenat foncé, larmes roses épaisses. Nez épicé, grillé, toasté, cacao.
Attaque franche, beau développement vers le moelleux, il reste bien en bouche, l’alcool n’est pas gênant, tanins très fondus, belle longueur, rétro torréfiée.

10-Maury Vintage Charles Dupuy (35.00)
100% Grenache noir, vieilles vignes 1914, rendement 5 à 8 hl/ha élevé en barriques
Robe presque noire. Nez confiture de mûres, eucalyptus, écorce d’orange amère
Attaque franche, bouche moelleuse bien équilibrée, beaucoup de matière, des tanins très fondus, rétro sur les griottines et pruneaux, grande persistance.

11-Maury Cuvée spéciale 10 ans d’âge (17.00)
Oxydatif élevé 1 an en en bonbonnes puis 9 ans en fûts
Nez puissant, torréfié, fruits noirs confits, pruneaux, brou de noix
Attaque franche, bouche moelleuse mais équilibrée, des tanins présents mais fins, bonne longueur, rétro sur le cacao, torréfié et grillé

12-Cuvée Prestige 15 ans d’âge
Oxydatif élevé 1 an en en bonbonnes puis 14 ans en foudres
Robe marron clair très fluide
Nez fruits secs, amandes grillées, caramel, cuir, tabac
Attaque souple, bouche moelleuse complexe, du velours en bouche.

Conclusion 

Quelle dégustation !! A noter dans votre mémoire car c’était un grand moment.

Un peu fatigante sur la fin pour les nouveaux surtout lorsque l’on est privé de manger mais chaque chose en son temps,  voici la pressée de légumes confits aux olives et le tartare d’asperges aux herbes préparés par Pascal Borrell,  étoilé Michelin

Un grand merci Aline pour votre accueil et pour la dégustation.

                                                                           Marie Thérèse Grappe